Le but de la grâce

Je m’étonne que vous vous détourniez si vite de celui qui vous a appelés, par la grâce de Dieu, pour passer à un autre évangile ! Non pas qu’il y en ait un autre, mais il y a des gens qui vous troublent et qui veulent pervertir l’évangile du Christ.
Galates 1.6-7 Paul exprime sa surprise ; son étonnement est comme un cri du cœur dans lequel on ressent à la fois de la tendresse et une blessure. L’apôtre Paul n’accepte d’aucune manière que la grâce soit pervertie par une parcelle de légalisme. Il ne peut y avoir de compromis, un peu de grâce et un peu de légalisme. Il va même très loin quand il dit : "Quand un évangile autre que celui de la grâce, porterait la marque apostolique ou même angélique, et même si cet apostolat devait être le mien, ne le recevez pas !" Le but de la grâce est de nous conduire à vivre en communion avec Christ : "Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce." Chercher à être justifié par les œuvres, nous sépare de Christ. Recevoir la grâce, et y demeurer, nous permet de vivre une relation de communion avec Christ. Le but de la grâce n’est pas de nous donner un billet pour entrer au paradis, et éviter l’enfer, mais de nous faire vivre une vie d’intimité avec Dieu. Dieu ne nous accorde pas sa grâce, pour que seuls nos péchés soient pardonnés, et que nous puissions aller au ciel. Il nous accorde sa grâce pour que nous puissions goûter à son intimité, et jouir de sa présence. La grâce nous permet d’entrer dans une relation avec Dieu, à laquelle nous ne pourrions jamais prétendre, que ce soit par nos œuvres, nos efforts ou nos mérites. Le but de la grâce, c’est de nous amener à découvrir l’immensité de l’amour de Dieu pour nous. Cette découverte enlève tout sentiment de crainte. Ceux qui servent Dieu, avec la crainte du jugement, font tout ce qui est en leur propre pouvoir pour lui plaire. Comme ils ne sont jamais certains d’avoir tout fait pour plaire à Dieu, ils vivent dans la culpabilité, et ont du mal à établir une relation d’amitié avec Dieu. Or, le but de la grâce, c’est de nous faire entrer dans cette relation d’amitié. Alors nous pouvons vivre cette parole de l’apôtre Jean : "Pour nous, nous l’aimons parce qu’il nous a aimés le premier." Paul Calzada

Le but de la grâce