Jésus notre médiateur

Mais maintenant il a obtenu un ministère d’autant supérieur qu’il est le médiateur d’une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses.
Hébreux 8.6 À trois reprises, le terme "médiateur" qualifie la personne de Jésus dans cette épître. Hébreux 9.15 nous dit : "Il est le médiateur d’une nouvelle alliance" ; dans Hébreux 12.24 : "Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance." L’apôtre Paul, également, emploie ce terme dans 1 Timothée 2.5 : "Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme." À l’heure des conflits ouverts ou masqués qui secouent notre monde, le mot "médiateur" revient souvent dans les journaux. Un médiateur est une personne qui intervient pour faciliter une communication, rétablir une relation, entre des États ou des personnes en conflit. Il joue un rôle essentiel dans le règlement de certaines crises. Jésus est le seul intermédiaire entre Dieu et nous. Il est le seul qui puisse rétablir notre relation avec lui, laquelle a été interrompue à cause du péché. Aucune autre personne, aussi sainte soit-elle, ne peut remplir ce rôle, pas plus qu’une organisation religieuse, quelle qu’elle soit. La Bible n’indique jamais, même vaguement, qu’il faille passer par une église pour obtenir le salut. L’adage "hors de l’église, point de salut" n’est pas biblique. Des centaines de versets proclament que le salut est un don de Dieu, facilement accessible à tous, mais seulement en passant par Jésus-Christ. La Bible nous dit dans Romains 6.23 : "Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur." Il est dit dans Actes 4.12 : "Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés." Quand Jésus-Christ est mort sur la croix, il a payé le prix pour que nous soyons réconciliés avec Dieu : "Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort" (Colossiens 1:21). Il est le seul qui initie en nous la foi et qui puisse l’amener à la perfection. Sa médiation est nécessaire et suffisante. Pensez-vous que Dieu soit fâché contre vous ? Sentez-vous de la révolte à son égard dans votre cœur ? Si c’est le cas, adressez-vous à Jésus le médiateur. Demandez-lui de devenir le médiateur entre Dieu et vous. Vous verrez combien sa médiation est efficace : "Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses" (2 Corinthiens 5.19). Paul Calzada

Jésus notre médiateur