Tu aimeras le Seigneur ton Dieu...

Alors qu’on demande à Jésus quel est le premier commandement, il répond en citant le "Shema Israël" de Deutéronome 6.5 ; texte que les juifs connaissaient à la perfection.

Or, ici, Jésus ajoute un mot au texte du Deutéronome, c’est le mot "pensée". Il nous indique que nous devons aimer Dieu de toute notre pensée. Jésus établit un lien très important entre la nécessité d’aimer Dieu et le siège de nos pensées.

C’est comme si Jésus voulait souligner qu’un amour véritable n’est pas simplement un amour aveugle, mais au contraire un amour bien pensé, raisonnable, réfléchi, intelligent. Bien des gens pensent que pour aimer Dieu, il faut renoncer à réfléchir par soi-même, que foi et intelligence ne peuvent aller ensemble. Jésus dément cette conception de la foi. Il souligne que nous n’avons pas à sacrifier notre intelligence au nom de notre foi.

Jésus nous invite à aller plus loin que l’obéissance aveugle, il nous propose d’entrer dans une obéissance pesée, réfléchie, intelligente.

Aimer Dieu n’est pas réservé aux crédules, aux ignorants, auxquels on indique ce qu’ils doivent croire et faire. La foi bien pensée n’a rien à craindre des avancées de la science, de la philosophie, de la recherche. Au contraire, notre amour pour Dieu ne peut que s’enraciner plus profondément, à mesure que nous pénétrons dans la découverte de son intelligence infinie. "Notre Seigneur est grand, puissant par sa force, son intelligence est infinie." (Psaume 147.5)

Paul Calzada

3 vues

Posts récents

Voir tout