top of page

Méditations

2024.05.11


Comme des courants d'eau dans le désert.



Psaume Chap. 66 Vers. 12  

12 Nous avions passé par le feu et par l’eau,

mais tu nous en a fait sortir pour (nous donner) l’abondance. 





Les vents contraires soufflaient dans ma vie ; 

Ma frêle embarcation était de douleur en tous sens agitée. 

Mes projets s’étaient envolés et mon cœur débordait de conflits, 

Tous mes espoirs semblaient perdus à jamais. 

Alors, il s’est levé et a prononcé une parole de paix. 

Un grand calme se fit – bienfaisant soulagement ! 

 

Une violente tempête pleine de doutes et de peurs 

Agitait mon esprit ; pas la moindre lumière 

Pour me guider, ou rendre ma vision plus claire. 

Quelles ténèbres profondes ! C’était plus que je ne pouvais supporter. 

Alors, il s’est levé et son visage m’est apparu. 

Un grand calme se fit – emprunt de sa grâce ! 

 

Mon cœur commençait à chavirer sous la vague 

De l’épreuve plus grande, et de la douleur plus cuisante ; 

Tout semblait définitivement perdu. Personne pour me secourir, 

Et rien pour me soulager. 

Alors, il s’est levé et a prononcé une parole. 

Un grand calme se fit – « C’était le Seigneur ! 

 

 

 

L.B. Cowman 


6 vues

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page