top of page

Méditations

2024.05.08



Comme des courants d'eau dans le désert.






Daniel Chap. 03 Vers. 25 

25 Marcher au milieu du feu. 

(Voir le verset)






« La route est vraiment trop pénible, ai-je dit. 

Elle monte tout le temps ; 

Aucune fleur : des épines partout ! 

Et les cieux au-dessus de ma tête sont bien menaçants. » 

Mais, au bord du précipice, quelqu’un a pris ma main : 

Combien la route est agréable avec lui maintenant ! 

 

« La croix est trop imposante » me suis-je écrié. 

Bien trop grande pour mon dos, 

Si rugueuse, si lourde et si large, 

Et personne auprès de moi pour s’en soucier. » 

 

Alors, très tendrement, 

Quelqu’un s’est penché vers moi, a effleuré ma main 

Et m’a dit : « Je sais. Je compatis à ta douleur. Je te comprends ! » 

 

Pourquoi alors nous agiter et crier ainsi ? 

Nous sommes tous des « porteurs de croix ». 

Mais notre route bientôt s’arrêtera 

À l’endroit le plus cher que nous connaissons, 

Et durant notre voyage, nous pourrons alors faire chaque pas, 

En la compagnie même de notre Seigneur. 

 

 

 

L.B. Cowman 

 








8 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page