top of page

Méditations

2024.02.19

 

"Comme des courants d'eau dans le désert."



Jean Chap. 15 Vers. 02

02 Tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit.

 

 

 

C’est la branche qui porte le fruit

Qui sent le couteau l’émonder

Pour une meilleure croissance,

Une vie plus abondante.

 

Que tout rameau bourgeonnant soit soumis à la taille,

Et que chaque mouvement gracieux

De la ville oscillante, de la tendre feuille naissante

Puisse perdre sa place.

 

Ô toi, dont la joie semble avoir délaissé la vie

Qui te semble ainsi dépouillée de toute beauté,

Dont les aspirations gisent dans la poussière,

Piétinées, déchirées,

 

Réjouis - toi,

Bien que tes désirs, tes rêves, chacun de tes espoirs

Soient prêts à s’écrouler, à disparaître.

C’est la main de l’amour divin

 

Qui tient le couteau, et coupe, et brise

D’un geste tendre,

Afin que ta vie qui a porté du fruit,

En porte davantage encore.

 

L.B. Cowman

10 vues

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page