top of page

Méditations

2024.06.25


Comme des courants d'eau dans le désert.





Exode Chap. 14 Vers. 15-16 

L’Éternel dit à Moïse : « Parle aux Israélites et qu’ils se mettent en marche. Toi, lève ton bâton,

étends ta main sur la mer. 





Tu te retrouves en ce moment face à ta propre Mer Rouge. 

En dépit de tout ce que tu peux faire, 

Aucune issue n’est visible à tes yeux ? 

Tu n’as pas la possibilité de reculer, 

Et il ne te reste d’autre solution que de traverser ? 

Alors, dans u ne serine confiance, 

Remets ton problème au Seigneur, 

Jusqu’à ce que la nuit de la peur soit passée ; 

L’Éternel alors fera souffler le vent, il soulèvera les flots 

Au moment précis où il dira à ton âme : « Aller, vas-y ». 

 

Et sa main te guidera, dégageant le chemin, 

Avant que les murailles d’eau ne se déversent en rouleaux ; 

Aucun ennemi ne t’atteindra, aucune vague ne te submergera, 

Aucune mer puissante ne t’engloutira ; 

Les flots agités peuvent bien redresser leurs crêtes, 

Et l’écume à tes pieds venir se briser, 

Tu marcheras sur le sol sec du fond de la mer, 

Sur le chemin que ton Seigneur aura tracé. 

Au point du jour, sous le nuage élevé, 

Il ne restera plus que le Seigneur et toi ; 

Il te mènera plus que le Seigneur et toi ; 

Vers un pays que tu ne connais pas ; 

Et tes peurs passeront comme tes ennemis ont passé, 

Tu ne craindras rien ; 

Tu chanteras ses louanges en un lieu bien meilleur, 

Un lieu que sa main pour toi seul a conçu. 

L.B. Cowman 

4 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page