top of page

Méditations

2024.02.24


 "Comme des courants d'eau dans le désert."


Jean Chap. 10 Vers. 41

41 Jean n’a fait aucun miracle ; mais tout ce que Jean a dit

de cet homme est vrai.


 

Psaumes Chap. 83 Vers. 03

03 … Tes fidèles cachés.

(Version Darby)



Oh, tendres feuilles vertes que le joyeux printemps,

De la terre brune et ameublie fait jaillir !

Première promesse à peine visible d’une floraison d’été,

          Sous le feuillage,

Douce senteur légère et parfumée !

 


Soulevez les feuilles ! Quelles beautés,

Quelles merveilles à nos yeux cachées !

Fleurs de mai rosées ou encore blanches immaculées,

          Sous le feuillage,

Présentent leurs corolles à la lumière soudaine !

 


N’y a-t-il aucune vie dont les actes de foi

- Qu’aucun œil n’a vus, si ce n’est l’œil de Celui qui connaît

Les motifs et qui les créé – en silence se transforment

          Sous le feuillage,

En rares beautés, bourgeonnent et fleurissent ?

 


Fleurs blanches et magnifiques de la foi et de la confiance,

Écloses d’esprits abattus et blessés ;

Floraisons d’amour, vermeilles, éclatantes,

          Sous le feuillage,

Effleurées et peintes de lumière céleste !

 


De frais bouquets de fleurs,

Les plus belles de toutes épanouies à l’ombre.

Quel délicieux parfum léger et rare

Sous le feuillage,

Se dégage des corolles de ces fleurs cachées !

 


Bien qu’invisibles à nos yeux voilés,

Bourgeons et boutons floraux, lui les connaît ;

          Attendons avec joie ses rayons célestes,

          Attendons, qu’un jour, notre Maître

          Vienne en personne soulever le feuillage !

 

 L.B. Cowman

3 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page