top of page

Méditations

2024.06.10




Romains Chap. 08 Vers. 25 

25 Nous savons, du reste, que toutes choses coopèrent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. 




« Dieu transforme en bien » ; 

Quelle bénédiction merveilleuse, 

Cette assurance qui, tout au long de notre vie, nous accompagne 

Comme les rayons du soleil qui illuminent notre route, 

Ou comme l’or des cieux drapant les nuages 

les plus noirs de la terre, 

et qui, jour après jour, renouvelle notre paix et nous réconforte ! 

 

Ce ne fut pas le hasard qui poussa des frères 

À vendre Joseph à une terre étrangère contre de l’argent, 

Ni qui, au bout de nombreuses années de souffrance, 

Le hissa jusqu’au trône du Pharaon 

   Pour occuper un poste important. 

 

L’œil de Celui à qui rien n’échappe, vit le besoin des multitudes 

Et l’Éternel projeta d’exécuter son plan 

  en se servant de cette âme isolée : 

et tout au long des dures journées de captivité de Joseph, son enfant, 

Œuvra au déroulement de ce grand et glorieux projet. 

 

Alors que le captif ne pouvait deviner l’issue cachée à ses yeux. 

Le fer pénétra même son âme ; 

Son œil pouvait voir le chemin de douleur qu’il foulait, 

Mais son regard ne pouvait embrasser l’ensemble de l’ouvrage. 

 

Tout au long de ces sombres et longues journées d’attente, 

La foi ne lui manqua pas, 

  et sa confiance en Dieu se vit enfin récompensée.  

Une fois toutes ses souffrances passées, vint le moment 

Où Dieu conduisit son serviteur à réconforter bien des gens. 

 

« Ce n’est pas vous, mais c’est Dieu qui m’a conduit ici » 

Témoignera plus tard sa foi triomphante ; 

« Dieu le transformera en bien » 

Rien ne vint troubler ce chant de louange. 

 

« Dieu le transforme en bien » pour toi bien-aimé, 

Le Dieu de Joseph est le même aujourd’hui ; 

Son amour permet d’amères afflictions, 

Mais sa main guide tout au long du chemin inconnu. 

 

Ton Dieu, qui voit du commencement jusqu’à la fin, 

A pour toi des desseins d’amour indivisible 

Alors, place ta main dans la sienne, et sans crainte, suis-le, 

Jusqu’à ce que tu contemples les richesses de sa gloire. 

 

Là, quand tu te tiendras fermement dans la Maison de Gloire, 

Et que d’un regard tu embrasseras tout le chemin de ta vie, 

Tes yeux verront la main à laquelle tu te confies à présent, 

Et glorifieront son amour d’éternité en éternité. 

 

   

L.B. Cowman 

 

3 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page