La lumière et les ténèbres

“Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide ; il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres.” Genèse 1:1


Nous constatons qu’au début, Dieu créa d’une part les cieux, et d’autre part la terre sur laquelle l’homme est appelé à vivre, et non sur Mars ou Vénus, ni sur une exoplanète située à des milliers d’années-lumière de la terre !

Après la création de la lumière qui dissipa les ténèbres, Dieu établit un constat : il constate que la lumière est bonne ! Dieu, en créant le monde, s’était fixé des objectifs, et pour qu’ils puissent se réaliser, il avait besoin de la lumière, de Sa lumière. Il est lui-même lumière comme nous le rappelle Jean 1:9 : “cette lumière, Christ, était la véritable lumière, qui en venant dans le monde, éclaire tout homme”. I Jean 1:5 nous apprend que “Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en Lui de ténèbres”. “ La lumière de Christ n’a rien à voir avec la lumière physique du soleil, dont la lumière n’est apparue qu’au quatrième jour.

Sans lumière, pas de vie ! nous ne pouvons pas non plus travailler dans l'obscurité.

Pour notre vie spirituelle, nous avons besoin de la lumière de la Parole de Dieu et de l’éclairage du St Esprit.

Esaïe nous dit au ch. 5:20 : “malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal ; qui changent les ténèbres en lumière et la lumière en ténèbres”. Le mal est associé aux ténèbres ; et nous constatons aujourd’hui que cette frontière entre le mal et le bien est de plus en plus floue et élastique.

“et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres”. Nous voyons là une volonté de la part de Dieu, celle de séparer la lumière d’avec les ténèbres, le mal d’avec le bien ! Cela fait partie de la perfection de Dieu ; Dieu est parfait et désirait que Sa Création soit parfaite. Gen. 1:31 “Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon !”

C’était parfait ! Mais ce qui nous intéresse, c’est la portée spirituelle de cet aspect.

Celui qui marche avec Dieu reçoit sa lumière et il marche dans la lumière ; il n’est pas dans les ténèbres, il n’est pas dans l’ignorance et il marche sur la bonne voie, sur cette voie qui est éclairée. Nous en avons un exemple frappant dans Exode 10:23 pendant les dix plaies d’Egypte, le jugement des ténèbres. “il y avait de la lumière dans les lieux où habitaient tous les enfants d’Israël.” Ailleurs, dans tout le pays d’Egypte, c’était une obscurité profonde, on ne voyait pas le bout de son nez. Dans l’Apocalypse nous lisons que dans la nouvelle Jérusalem, c’est le Seigneur Dieu lui-même qui éclairera tous les rachetés et que les nations marcheront à Sa lumière.

Dans cette pensée, nous pouvons en conclure que la lumière est un élément fondamental pour la vie, et que sans elle nous sommes perdus, aussi bien physiquement que spirituellement.

Le Saint-Esprit que nous donne le Seigneur nous éclaire et nous guide chaque jour de notre vie ; il apporte un nouvel éclairage à notre vie et à nos pensées afin qu'elles restent centrées sur l'essentiel, c'est à dire Christ.  

Francis

0 vue