Je suis le cep, vous êtes les sarments

Mis à jour : il y a 6 jours

« Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire » – Jean 15v5

Jésus Christ représente le tronc de la vigne, d’où poussent les branches. Il est notre rocher, notre forteresse. Sans lui, nous les sarments ne pourrions pas pousser car nous n’aurions nulle part où nous accrocher et grandir. Nous pouvons compter sur Lui.

Notre Seigneur ne change pas, il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Hébreux 13v8

Les branches de la vigne puisent leur nourriture dans le tronc sur lequel elles se développent. Les plus jeunes sont fragiles et ont besoin d’être soutenues par les branches plus affermies. C’est pourquoi les jeunes convertis ont besoin de la prière et du soutien des aînés de l’église.


Nous porterons du fruit si nous demeurons en Lui.  Lorsque nous nous plaisons dans un endroit, nous faisons alors le choix d’y rester pour un temps indéterminé, voire pour toujours.

Si nous demeurons en Lui, une nouvelle dimension apparaît, cette dimension spirituelle qui nous offre une nouvelle conception de la Vie et le Saint-Esprit vient nous révéler des choses cachées. Jérémie 33:3

C’est pareil quand nous acceptons Jésus Christ comme notre Sauveur et notre Roi. Nous lui appartenons alors et plaçons entièrement notre confiance en Lui, nous le laissons nous guider et nous transformer car Il sera là à chaque instant de notre vie.

Comme ce sarment dépend du cep, nous, comme enfants de Dieu, dépendons de notre Père céleste. Et notre Père céleste pourvoira à nos besoins et même au-delà.

« Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ » – Philippiens 4v19


0 vue